Caroline Nimal – Energétique Traditionnelle Chinoise

Caroline Nimal

Ménopause : les bouffées ne sont pas une fatalité

La stimulation des points d’acupuncture aide à rétablir les équilibres naturels du corps entre autres en influençant les systèmes endocriniens et les systèmes nerveux sympathiques et parasympathiques. Cela permet d’avoir un impact sur les bouffées de chaleurs, les transpirations nocturnes, le stress, l’insomnie, certains troubles de l’humeur ou digestifs.

La plupart du temps, le mieux-être est rapidement ressenti

 En général, entre trois et cinq séances suffisent à diminuer grandement l’intensité des inconforts. Un suivi trois mois plus tard est recommandé afin de consolider les résultats obtenus.

Ménopause : Mais au fait c'est quoi au juste?

La ménopause est une aménorrhée physiologique et définitive. Elle se produit entre 45 et 55 ans, lorsque les ovaires arrêtent leur sécrétion hormonale et stoppent la formation d’un ovule chaque mois. La ménopause est considérée comme installée lorsque les règles sont absentes depuis une année.

La péri ménopause correspond aux quelques années précédant la 1ère année sans règles.

La ménopause étant un processus naturel et physiologique, cette étape de vie ne nécessite pas systématiquement d’accompagnement. Cependant, le déséquilibre hormonal qui survient lors de la péri ménopause en particulier peut provoquer des inconforts et des symptômes difficiles à supporter.

Ménopause : la 2ième crise d'adolescence

Quand tout est chamboulé au point que les femmes ne se reconnaissent plus

Pour valider la fin de ma formation, j’ai rédigé un mémoire sur la ménopause et l’approche de cette période au travers du référentiel de la médecine traditionnelle chinoise. Au cours de mes recherches, j’ai compris qu’au-delà de la prise de poids ou des bouffées de chaleur, ce qui est finalement le plus difficile à vivre, c’est la perte de repère. 

Ne pas se reconnaitre et ne plus savoir qui l’on est, est particulièrement perturbant pour un certain nombre de femmes.

Ce sentiment est partagé par de nombreuses femmes qui vivent la ménopause et qui en souffrent.
La ménopause est associée à des changements hormonaux importants et à des symptômes similaires à ceux de la puberté : bouleversements émotionnels et physiques, changements dans l’humeur, le corps et le sommeil.
De plus, tout comme l’adolescence peut être une période difficile pour les jeunes femmes à cause des pressions sociales et des incertitudes quant à leur identité, la ménopause peut être difficile pour les femmes en raison de la perte de leur fertilité. Cette perte est parfois associée dans les esprits à la perte de la féminité et/ou de l’utilité sociale et entraîne une perte de repère et des incertitudes sur leur rôle dans la société. Ce mécanisme peut à son tour engendrer angoisse et émotions fortes, qui elles-mêmes peuvent accentuer les effets négatifs de la ménopause.
Il est donc essentiel à mes yeux de prendre en compte l’ensemble de l’expérience vécue par la personne en consultation. Aider la régulation hormonale est important mais apaiser les émotions, calmer le système nerveux autonome ainsi que rassurer/conseiller sur l’évolution du régime alimentaire l’est tout autant.